Accueil > Les spiritualités commençant par C > La spiritualité chromothérapie

Le sens spirituel de Chromothérapie



Une thérapie très ancienne

On sait aujourd'hui que la lumière, par suite la chaleur et l'action chimique des rayons du soleil, sont les causes directes de toute l'activité vitale de notre terre. Il n'est donc pas étonnant, qu'un médecin ait cherché à guérir les malades par les rayons solaires. Ce médecin américain, c'est le Dr. Babitt de New-York. Etudiant l'action physiologique de la puissance solaire, il en est arrivé à résumer en système la chromopathie.
Il ne faut pas croire du reste, que ce système soit moderne, les bains de soleil ainsi que les bains de lumière colorée étaient bien connus des anciens Égyptiens, et les riches romains possédaient tous au sommet de leur maison un solarium où ils allaient guérir leurs rhumatismes et autres maladies.


L'action de la chromothérapie

Dans le traitement solaire, ce qui guérit le malade, ce n'est pas tant la chaleur, que la couleur des rayons. C'est pour cela que le Dr. Babitt dénomme son système chromopathie (maladie des couleurs) auquel nous avons substitué le terme qui nous paraît plus rationnel, de chromothérapie, guérison par les couleurs, par la lumière colorée. Nous savons par exemple, que la lumière bleue a un effet calmant dans certaines maladies nerveuses ; c'est pourquoi les déséquilibrés, les maniaques très surexcités, sont immédiatement calmés si on les enferme dans une pièce où la lumière est tamisée à travers des verres ou des vitraux bleus ou violets. Par les travaux de ces chercheurs, nous savons aussi que la lumière rouge a un effet stimulant tandis que la lumière jaune a un effet purgatif sur les hauts sensitifs.
Il y a lieu de donner ici un essai d'explication de l'action de la chromothérapie. Nous dirons donc que les couleurs agissent suivant les lois de la polarité. Nous trouvons, en effet, dans Reichenbach (Lettre odique sixième) : « Par ce lumineux, aussi bien que par la production de la sensation de fraîcheur, vous reconnaissez clairement que celui qui fait ces passes, produit sur l'organisme de celui qui les reçoit une excitation telle, qu'on est obligé de lui accorder une grande signification : que l'Od qui émane de la lumière bleue, influe comme excitant d'une façon toute particulière avec la lumière rouge sur les porteurs d'Od, c'est-à-dire hétéronomes sur hétéronomes. »
Dans cette même lettre sixième, le Baron de Reichenbach a pressenti la chromothérapie, par la décomposition du spectre solaire. Evidemment, il ne savait pas comme nous, que toutes les couleurs du spectre pouvaient être utilisées, il ne voyait que la bipolarité. Chacune des couleurs du spectre exerce une influence sur l'organisme humain ; c'est là un fait aujourd'hui. prouvé. Le bleu est calmant, au lieu d'être un excitant comme le croit Reichenbach, le pourpre réchauffe, le rouge agite, le jaune anime.

Autres spiritualites :




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
En savoir plus