Accueil > Les spiritualités commençant par I > La spiritualité immortalité

Le sens spirituel de Immortalité



Ce qui est éternel

L'immortalité désigne l'état de ce qui ne meurt pas, qui n'est pas mortel, qui vit par conséquent éternellement. D'après les spiritualistes, l'âme de l'homme est immortelle, elle jouit du don d'immortalité. C'est là un fait absolument certain, mais qui a été et sera encore longtemps controversé. Nous n'essaierons pas de discuter ici cette haute question de philosophie et de morale, il nous faudrait y consacrer beaucoup trop de pages, mais nous donnerons en manière de conclusion une superbe page d'un très modeste auteur, qui a écrit tous ses livres comme médium mécanique. Or voici ce qu'Antoinette Bourdin de Genève, une spirite convaincue a écrit sur l'immortalité dans son livre Cosmogonies des fluides :
« L'immortalité est sans limites ; gardienne des mondes, des esprits et des hommes, de tout ce qui a reçu l'existence, l'immortalité s'identifie avec le fluide universel, qui alimente la vie, avec le fluide vital qui la distribue, et le fluide divin qui la purifie. L'amour se repose dans son sein ; l'éternité lui ouvre ses horizons ; le temps lui obéit.
L'immortalité s'étend sur le bien comme sur le mal ; elle ne dérange rien des lois naturelles, les conserve. Lorsque Dieu veut créer un nouveau monde, elle s'en empare aussitôt, parce que son avenir est vivant dans la pensée du Créateur ; l'éternité le déroule ; le temps, ce grand régulateur des destinées, le mesure ; l'avenir est dessiné, le passé est gravé ; elle les conserve au milieu de son mouvement lent et majestueux.
L'Immortalité enveloppe toute la création et toutes les créatures ; les incrédules et les croyants, les méchants et les bons, les esprits supérieurs comme les esprits imparfaits, les meurtriers et les victimes, les nations amies ou ennemies, la mort, la vie, rien ne peut échapper à sa pénétrante influence, et c'est sur ses ailes que les êtres et les mondes accomplissent leurs destinées. »

Autres spiritualites :