Accueil > Les spiritualités commençant par S > La spiritualité satanisme (luciférianisme ou palladisme)

Le sens spirituel de Satanisme (Luciférianisme ou Palladisme)


Sous les termes de satanisme, luciférianisme ou palladisme, on dénomme des œuvres de démons, des sacrifices offerts au génie du mal, à Satan, qu'on désigne également à tort sous le nom de Lucifer. Nous devons avouer que la définition de ces termes n'est pas bien définie. Suivant les uns, le satanisme est une œuvre diabolique et suivant certains pratiquants, ce serait au contraire une œuvre de bien, de dévotion.


Les cures de l'abbé Boulan

Ainsi, par le Satanisme, qu'il dénommait lui Palladisme, un certain abbé Boulan opérait des cures merveilleuses dans son Carmel. C'est ainsi qu'il dénommait le lieu de ses réunions mystiques. Ce même abbé se sentait « délégué par le ciel pour combattre Satan et pour prêcher la venue du Christ glorieux et du divin Paraclet. »
Cet abbé Boulan, était un disciple de Vingtras. On prétend qu'il arrivait à produire des phénomènes surprenants. Ainsi, quand il consacrait des hosties devant de nombreuses personnes qui l'ont vu de leurs yeux et attesté, ces hosties restaient suspendues dans l'espace après être sorties du calice. D'autres hosties gardaient des stigmates sanglants. Cet homme guérissait aussi à l'aide de pierres précieuses, des petits enfants ; et rien que par l'imposition d'hosties consacrées, il aurait guéri des femmes, notamment une artiste parisienne fort connue, d'une maladie interne réputée incurable suivant les docteurs les plus renommés.
L'abbé Boulan qui, naturellement, avait défroqué, s'était retiré à Lyon chez un architecte (7, rue de la Martinière). On le connaissait sous le nom de Dr Johannès. On prétend qu'il aurait été assassiné par envoûtement par des occultistes de Paris ; mais rien n'est moins prouvé que cette accusation, qui a donné lieu cependant à un duel.

Autres spiritualites :




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
En savoir plus