Accueil > Les spiritualités commençant par P > La spiritualité parvati (ou prithivi)

Le sens spirituel de Parvati (ou Prithivi)



Une divinité hindoue

Parvati est la déesse de la terre, l'épouse de Çiva et la fille de Prithou. Suivant ses diverses personnifications, elle porte des noms divers. Comme déesse bienfaisante, on la nomme Oumâ (type de beauté) ou Gauri (la jaune brillante) ou bien encore Jagan-Mâtâ (Mère du Monde), enfin Bhâvani (qui donne la vie). Sous ce nom elle préside aux enfantements, à toute sorte de productions et même à des opérations magiques qui lient les Dieux à des mortelles par une union légitime.


Les deux Bhavâni

Les légendes hindoues distinguent deux Bhavâni :

  • La première fut créée par Brahm, supérieure et primordiale. Elle aurait donné naissance à la Trimourti, en laissant échapper de son sein trois œufs ou plutôt un œuf unique, duquel serait sortie la Trinité hindoue : Brahmâ, Vishnou, Çiva.
  • La seconde Bhâvani est femme de Çiva, c'est elle qui nous occupe, et qui est tour à tour déesse conservatrice, créatrice ou guerrière. Bhâvani est la mère de Ganéça, de Skanda et de Subramahnya.

Comme déesse de la destruction, c'est-à-dire sous sa forme terrible, elle a divers noms. C'est Kali ou Cyânâ (la Noire), Mahakali (la Grande Noire), Chandi ou Chandica (l'orgueilleuse, la violente), Dourgâ (celle qui est difficile à fléchir), enfin Bhaïravi (la terrible). Mais on la désigne plus généralement sous le nom de Dévi (Déesse) ou Maha-Dévi (la Grande Déesse).

Autres spiritualites :